La visite du médecin

Soins Infirmiers

logo 01.png

Soins infirmiers 

 

* Pour chaque patient, Isabelle de Crayencour et son équipe effectuent  une prise en charge globale tout en restant en contact avec les  médecins référents. Les infirmières travaillent en équipe pluridisciplinaire. C’est-à-dire qu’elles collaborent avec des équipes

spécialisées en soins de plaies, dans la gestion de la douleur et spécialisées en soins palliatifs.

 

* Un dossier sera ouvert lors du premier passage de l’infirmière  et

sera accessible à la famille ainsi que à tous les intervenants du patient

* En faisant appel à nos services, vous aurez l'assurance que les soins seront réalisés par des  infirmières professionnelles

de qualité, ayant une grande capacité d'écoute,

de respect et de discrétion.

      * Travail régulier  avec les affiliés de l’Union européenne.

 

Nous réalisons les soins suivants : 

* Prise des paramètres, de la tension artérielle, la saturation en oxygène, la  température et les  pulsations.

* Injections sous-cutanée

* Injection intra-musculaire

* Toilette quotidienne

* Pansements d'ulcères et de plaies chroniques

* Soins adaptés à la prévention des escarres

* Pansements d'escarres

* Pansements post-opératoires

* Placement d'une hypodermoclyse

* Mise en route d'une oxygénothérapie à domicile

* Surveillance du transit intestinal

* Préparation quotidienne des médicaments

* Mise en place d'un cahier de liaison pour chaque patient

 

Soins des plaies

 

Isabelle de Crayencour est référente en Soins de Plaies.

Elle-même et son équipe prennent en charge en charge le changement régulier de vos

pansements en fonction du protocole établi  de votre généraliste, chirurgien ou dermatologue.

Nous réalisons des pansements de plaies simples et chroniques. Notre passage dépendra des prescriptions établies

par le médecin référent.

 

* Lors du premier passage, l’infirmière ouvrira  un  dossier médical  et celui-ci sera accessible à l’entourage direct de la personne soignée

*Si nécessaire des photos de plaies peuvent être envoyées au médecin référent pour  vérifier leur évolution.

Soins palliatifs

 

"Les soins palliatifs, c'est tout ce qui reste à faire quand il n'y a plus rien à faire"  

de Thérèse Vanier.

Isabelle de Crayencour a suivi une formation en soins palliatifs  tout en travaillant dans les  unités de soins réputées à Bruxelles : à la clinique des Deux Alice, la clinique St Michel, et la clinique St Jean. Elle exerce la fonction d'infirmière de première ligne depuis 1995.

Elle travaille avec plusieurs équipes de soutien sur Bruxelles  dont Sémiramis , Interface…

 

« Les soins palliatifs,  c’est bien plus que des soins » 

 

 « On a remarqué que quand une équipe de soins palliatifs arrive, elle apporte l’apaisement. Les personnes ont de nouveau l’occasion de choisir des choses importantes pour eux. Ils sont soulagés par une partie des soins, ils se sentent encadrés, ce qui leur permet de reprendre leur vie, c’est de ça qu’il s’agit dans les soins palliatifs.

Il ne s’agit pas de fin de vie, mais de qualité de vie, et c’est là qu’une équipe peut faire toute la différence.

Nous prenons soins des personnes depuis le  début de leur vie et jusqu’à la fin, et je trouve  même important que lors de la  dernière phase de la vie, on veille à une bonne qualité de vie.

C’est exactement le but des soins palliatifs, ils ne sont pas destinés aux derniers moments de la vie, ils peuvent commencer plus tôt. Dès qu’on sait qu’on ne peut plus guérir la personne.

Nous allons faire plusieurs choses en parallèle. On va s’occuper de la dimension physique, mais on va aussi prendre la personne dans son ensemble, voir comment la soutenir le mieux possible. On va s’occuper de la dimension psychologique et voir comment ses proches sont pris en charge.  Accorder  du temps aux questions existentielles qui arrivent pendant cette période. Les soins palliatifs sont l pour tous ceux qui en ont besoin, Pour les personnes qui ont des défaillances cardiaques, pulmonaires, personnes atteintes de démence, la maladie de Parkinson, donc pour beaucoup d’autres maladies que le cancer. Toutes ces maladies peuvent tirer également de grands bénéfices des soins palliatifs. Le plus grand apport des soins palliatifs c’est une attention particulière à la douleur et autres symptômes gênants. Parce que quand on a mal, on a beaucoup moins d’énergie pour continuer à vivre. Une bonne gestion de la douleur mais aussi une attention aux autres symptômes gênants sont donc essentiels dans les soins palliatifs pour que les patients puissent profiter pleinement de leur qualité de vie lors de cette dernière phase.  » 

nous dit  Dr Gert Huysmans. Médecin généraliste- Médecin en soins palliatifs.

www. bienplusquedesoins.be   

 

  

​Quels sont les différents intervenants à domicile chez un patient dit palliatif ?

 

​1. Infirmière de première ligne

Intervenant professionnel est choisi par le patient.  L’infirmière de première ligne prodigue les soins tout en veillant au confort social, psychique et spirituel du patient. Elle a un rôle majeur dans l'accompagnement du patient en phase palliative de maladie et tout autant durant la phase ultime de vie.

2. Equipe de seconde ligne

Il s'agit de « l'équipe d'accompagnement multidisciplinaire », appelée souvent « l'équipe de soutien ». Ces équipes interviennent à domicile en collaboration et avec l'accord du médecin traitant dans l'organisation des soins, le soulagement des symptômes du patient et le soutien des proches. Il ne s'agit pas de prendre la place des soignants de première ligne mais bien de leur apporter un PLUS, une spécificité propre.

3. Notion de l'équipe interdisciplinaire

Une équipe interdisciplinaire à domicile peut se composer de plusieurs intervenants :

* Les acteurs de première ligne : infirmières, médecin traitant, kinésiste, aide familiale

* Les acteurs de seconde ligne : infirmières, médecin référent de l'association, psychologues et bénévoles

4. La famille

La famille a besoin d'être guidée, pour pouvoir s'impliquer. C'est pour cela qu'Isabelle de Crayencour et son équipe peuvent offrir à la famille un espace d'écoute à chaque passage et après chaque soins si cela est nécessaire. Elle va valoriser leur accompagnement et les rassurer quant à leurs capacités. Elle les intègrera aussi aux soins dans la mesure de leur disponibilité, et sollicitera leur avis.

5. Les aspects financiers

Au domicile, le patient dit "palliatif", bénéficie d'une allocation de 685 euros (renouvelable une seconde fois seulement après un mois) pour couvrir une partie des frais engendrés par la maladie. La première démarche consiste à demander le forfait palliatif à la mutuelle du patient avec l’accord du médecin généraliste.

6. Et la douleur ?

Grâce aux interventions du médecin traitant et des infirmières de 1res et 2e lignes, l'équipe peut prévenir et anticiper des crises, lorsque celles-ci surviennent. Mais cela nécessite une transmission constante des informations entre tous les intervenants.

​Non seulement, Isabelle de Crayencour et son équipe proposent des soins efficaces en traitant la douleur, en évaluant chaque jour l'état du patient, mais aussi en l'accompagnant lui et son entourage. Tout cet accompagnement se fait, avec grand respect et grande discrétion.

Pour les factures :

Nous effectuons le 1/3 payant avec les mutualités belges,

En cas de non affiliations à une mutuelle belge , les factures pour les soins sont rédigés par Infiges  et 

Sweetly Home rédige les factures pour les affiliés à la Communauté Européenne.